Les vêtements de compression et la musculation

Les vêtements de compression sont présents dans le monde sportif depuis les années quatre-vingt. Cette innovation textile à d’abord été utilisée dans le milieu médical afin d’améliorer la circulation sanguine des patients. Elle est aujourd’hui largement plébiscitée par les sportifs professionnels et amateurs pour leurs séances de pompes, de vélo elliptique, ou autre. Alors comment fonctionne cette technologie et quels avantages peut-on en attendre ?
Voici quelques éléments de réponse.

Les vêtements de compression, qu’est-ce que c’est ?

En réalité, cette technologie puise son inspiration dans les vêtements de contention utilisés en milieu médical. En effet, les vêtements de compression de nos sportifs actuels ont eux aussi pour but d’améliorer la circulation sanguine et le retour veineux de la jambe pour ceux qui les portent. C’est le principe du fameux bas de contention que portent nos mamies ou que l’on enfile à la suite de certaines opérations chirurgicales.

Les vêtements de compression sportif

 

Les bienfaits des vêtements de compression

Les vêtements de compression sont souvent très esthétiques et confèrent à son porteur un style plutôt positif. Ce qui est bon pour le moral et le mental. Mais sont-ils pour autant efficaces sur nos capacités physiques et comment et quand faut-il les utiliser ?

Vêtements de compression et prévention

Il semblerait que l’utilisation d’un vêtement de compression dans le cadre d’une pratique sportive intense apporte de réels bénéfices, au niveau des jambes notamment. Le fait d’utiliser des jambières réduit la gêne, voire la douleur musculaire ressentie après un effort. Les courbatures sont alors considérablement amoindries et la sensation de jambes lourdes disparaît. C’est pourquoi, il est recommandé de porter également les jambières avant. La prévention fait alors partie intégrante de la préparation du sportif.

Le rôle de la compression pendant l’effort

Ces vêtements et accessoires sont des pièces très techniques. Leur conception vise tout d’abord à réduire au maximum les agressions infligées aux muscles. En effet, toute pratique sportive induit un effet de vibration sur le muscle qui va générer des micros lésions. Le port de jambières diminue ces vibrations et réduit le risque de lésions sur les membres inférieurs. Il sert en quelque sorte de gainage musculaire.

Le port du vêtement de compression permet également de réduire crampes et courbatures. En effet, porter un vêtement de ce type accélère la circulation sanguine. Les muscles sont alors mieux oxygénés et éliminent les toxines et les déchets métaboliques (acide lactique) de manière plus rapide. Ils sont plus performants.

Enfin, un vêtement ou un accessoire de compression aide à régulation de la température. Le corps économise l’énergie nécessaire à sa régulation thermique et l’utilise pour maximiser sa résistance à l’effort.

Après l’effort, le réconfort !

Des études menées sur des sportifs ont mis en lumière les bienfaits des vêtements de compression sur la récupération post-effort. Mais il semblerait que cela ne soit valable que si vous portez le vêtement aussi après la séance de sport et sur une durée de 24 à 48 heures. C’est dans ces conditions que la fatigue musculaire peut-être fortement diminuée et le retour à des performances optimales accélérées. Dans le cas où le sportif ne porte son vêtement que pendant sa séance de sport, aucun de ces effets bénéfiques n’a été constaté.

En résumé, pour une meilleure récupération portez-les avant, pendant et après vos séances de sport.

Quel vêtement de compression utiliser ?

Il existe des vêtements de compression adapté à chaque pratique sportive. En effet, vous ne porterez pas les mêmes accessoires selon le sport que vous avez choisi. Et tous les athlètes n’ont pas les mêmes besoins, ni les mêmes objectifs.

Les T-shirts

Malgré tout, des pièces comme le Tee-shirt peuvent parfaitement être communs à plusieurs disciplines. Course à pied, foot, rugby ou encore basket, il assure. Un T-shirt à manches longues est très efficace pour son effet thermorégulateur. S’il ne vous rend pas plus fort, il vous apporte un confort indéniable en limitant les effets de la transpiration.

Leggings et collants

Vêtements de compression et running

Le legging (le collant long) est lui particulièrement recommandé pour son rôle dans le gainage musculaire si vous pratiquez le running, par exemple. Les collants peuvent être utilisés sous un short. Le caleçon ¾ sera accompagné de chaussettes de compression ou de manchons.

Les manchons

Les manchons de compression pour mollets sont eux très prisés par les runners. Ils les associent souvent aux chaussettes de compression. Le manchon de compression quant à lui, soutient le mollet, maintient la cheville et atténue les impacts à chaque foulée. Un vrai confort si vous participez à un marathon ou pour tout sport d’endurance.

Une panoplie complète

Vous trouverez également des bas de compression, des cuissards, des shorts et autres vêtements compressifs. Vous souhaitez porter un débardeur et des chaussettes de compression ? Pas de problème, vous les trouverez sans problème dans la gamme de ces nouveaux complices pour le sport.

L’entretien des vêtements de compression

Le prix des vêtements de compression est relativement élevé, c’est pourquoi un entretien soigné est recommandé. Autant les faire durer le plus longtemps possible.

Pour le lavage, vous avez le choix. À la main ou en machine, c’est selon, du moment que vous restez entre 30 et 40 °C. En dessous de 30 et au au-delà de 40, la fibre élastique peut être endommagé et les performances du vêtement amoindries. Même conseil si vous les passez au sèche-linge. Si par contre vous les laissez sécher à l’air libre, évitez de les tordre avant de les étendre, car les fibres sont fragiles. Pressez-les plutôt dans une serviette afin d’évacuer le surplus d’humidité.

Quoiqu’il en soit, si vous vous entraînez tous les jours, achetez plusieurs vêtements de compression. Il sera ainsi plus facile de les entretenir. En effet, cela évitera un lavage quotidien qui risque d’endommager leur élasticité et leur pouvoir respirant.

Conseil de la rédaction.

Avant d’enfiler vos bas de compression ou votre maillot, reportez-vous au guide des tailles. Que ce soit pour des chaussettes de récupération ou des leggings, bien choisir la taille est primordial. Si le vêtement est trop grand, vous ne serez pas assez maintenu. Si il est trop serré, le phénomène de compression sera alors inefficace pour l’oxygénation et l’élimination des toxines. De plus, vous devez garder une grande liberté de mouvement.

Jack a dit

Ces vêtements techniques sont réellement performants en matière de prévention des douleurs musculaires. Confortables, ils n’en sont pas moins efficaces et se prêtent à de nombreux sports. Fitness, jogging, cyclisme, trekking, VTT ou racing, ils sont multi-sport. Très agréables à porter lors de vos entraînements ou compétions, ces vêtements de sport doivent désormais faire partie de votre panoplie de sportif. Vite, commandez-les. Juste ici, et retrouver fraîcheur et légèreté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *