Un puzzle en pièces

Le puzzle fait partie de ces activités d’enfants auxquelles on peut s’adonner toute sa vie sans complexe. En effet, comme le coloriage ou les sports régressifs, faire un puzzle est un excellent moyen de passer le temps tout en prenant soin de soi. Car oui, jouer, c’est bon pour la santé. Alors seul ou à plusieurs, découvrez tous les bienfaits du puzzle pour les enfants comme pour les adultes.

Le puzzle, une activité bénéfique à tous les âges de la vie

À première vue, le puzzle n’est qu’un casse-tête, un jeu de patience, une activité d’encastrement qui nous occupe et nous distrait de 7 à 77 ans. En fait, bien avant 7 ans et longtemps après 77 ans pour être exact. Mais ce jeu est à vrai dire, bien plus que cela.

Le puzzle premier-âge et l’éveil des tout-petits

En réalité, les puzzles aident à éveiller les enfants dès qu’ils sont capables de préhension. À cet âge, un puzzle pour bébé ne se compose que de trois ou quatre pièces et formes à encastrer. La découpe est simple pour un emboîtement facile. Il permet néanmoins de développer la motricité fine et l’habileté du tout-petit. Mais pas uniquement. Il favorise aussi l’interaction et l’échange entre lui et ses parents. À l’instar des autres jeux et jouets éducatifs, le puzzle participe également au développement de la faculté d’imitation de l’enfant.

Un jeu de société idéal en famille

Lorsque l’enfant grandit, le puzzle peut se jouer seul ou à plusieurs. En effet, comme les autres jeux de société, le puzzle se révèle être aussi une bonne occasion de passer du temps en famille. Ainsi, les plus petits trient les pièces de même couleur, les plus grands mettent les bords de côté. De fait, chacun y trouve son compte.

Un casse-tête sans prise de tête

Pour booster l’intérêt du jeu, il est néanmoins préférable de choisir un thème qui convienne à toutes les tranches d’âge. Harry Potter ou la reine des neiges, par exemple. Dans le cadre d’une activité familiale, optez pour des puzzles pour enfants afin d’adapter le niveau de difficulté. Cela leur permettra de reconstituer une image qui a du sens pour eux. Il ne sera, en effet, pas très motivant pour un enfant de 5 ans de participer à la reconstitution d’une image de mappemonde antique.

Un jeu de réflexion

Faire un puzzle est une activité qui ne s’arrête pas avec l’enfance. Car oui, les ados et les jeunes adultes font aussi des puzzles. Parfois sans s’en vanter, certes, mais le fait est, qu’ils adorent. Cette activité ludique est pour eux un moment de détente, qui a le don de les éloigner des écrans. Alors même s’ils y jouent plutôt en solitaire, le Smartphone, la console et la télévision, en particulier, sont mis de côté l’espace d’un moment. Et ce n’est pas rien. Et puis contrairement à certaines émissions de télévision, le jeu de puzzle permet de stimuler les neurones et donc de réfléchir.

Le puzzle s’adapte à tous.

Il existe des puzzles adaptés à chaque âge et de toutes sortes. Certains en carton, d’autres en bois. D’autres encore sous forme de tapis de sol en mousse pour l’aide à l’apprentissage de l’alphabet, par exemple. En fait, chacun choisira son modèle selon ses envies : animaux, pirates, poupées, princesses et dinosaures pour les plus jeunes. Statue de la liberté, photos de New-York de nuit pour les ados. Même les amateurs de peinture trouveront eux aussi de quoi s’occuper avec les puzzles artistiques de Renoir, Klimt ou Van Gogh. Le puzzle photo personnalisé commence également à s’imposer petit à petit. En fait, vous n’avez que l’embarras du choix.

Les bienfaits du puzzle sur notre cerveau

Le puzzle est donc une activité qui permet de passer le temps agréablement en développant la motricité, la sociabilité et les neurones. Pas mal pour un casse-tête que certains trouvent désuet ! Mais au-delà de l’effet immédiat, le puzzle joue un rôle préventif dans de nombreux domaines. Voilà de bonnes raisons de continuer à jouer à ce jeu cérébral lorsque l’on atteint l’âge adulte.

Le puzzle et ses bienfaits sur la concentration.

La pratique de ce jeu d’observation et de réflexion entraîne plusieurs parties de notre cerveau. Cela développe nos capacités intellectuelles et les maintient actives. Faire un puzzle aide à la concentration. Les résultats obtenus dans le traitement des malades d’Alzheimer nous en convainc d’ailleurs chaque jour un peu plus.

Les bienfaits du puzzle sur notre mémoire et notre logique.

Qui, en vérité, n’a jamais entendu cette phrase pendant une partie de puzzle : « Oui, j’ai vu une pièce qui peut rentrer là tout à l’heure, elle est où ? » ? Ces simples mots traduisent le bénéfice de l’activité puzzle sur deux fonctions : la logique et la mémoire (cognitive et visuelle). En effet, le fait de reconnaître puis d’envisager plusieurs façons d’emboîter les pièces à un endroit bien précis, active l’esprit logique du joueur. De plus, cela accroît sa capacité à mieux se repérer dans l’espace et son sens de l’observation.

Un casse-tête antistress qui nous apprend la patience

Un autre bienfait du puzzle, est sa fonction antistress. De la même manière que le coloriage, il nous force à nous concentrer. Élément par élément, il nous éloigne de nos pensées négatives. Faire un puzzle, devient alors une activité ludique, un loisir qui nous permet de nous détendre. Il s’agit donc, d’un jeu somme toute relaxant, mais aussi d’un jeu de patience. Il nous permet de nous poser et de faire les choses à notre rythme. Un véritable allié bien-être, en somme.

Une confiance en soi en pièces

Commencer un puzzle de 1 000 pièces peut paraître une entreprise insurmontable pour certains. Et pourtant, quelle satisfaction lorsque vous l’aurez terminé. Car si faire un puzzle apprend la patience, cela nous redonne aussi confiance en nous. La fierté d’avoir terminé votre tableau, d’avoir résolu l’énigme, est le meilleur remède au doute. Cela signifie : « Oui, je suis capable de relever des défis ». Dans un autre ordre d’idée, il permet d’assembler et de remettre en place des pièces dispersées, un peu comme on remet sa vie en ordre.

Entretenir les bienfaits apportés par les jeux de puzzles

Au-delà de la fonction d’amusement, les bienfaits du puzzle ne sont donc pas à négliger. Pourtant, comme pour beaucoup d’activité, conserver ses acquis demande un peu d’effort et de la régularité. Ainsi,

  • Ne refaites pas indéfiniment le même modèle. Il n’y a, en effet, aucun intérêt à assembler les pièces du puzzle de manière mécanique.
  • Ne restez pas cantonné à des puzzles trop faciles. Corsez plutôt l’affaire et augmentez le nombre de pièces à assembler.
  • Choisissez des images ou décors plus complexes. Mais complexe ne signifie pas forcement coloré. Tentez le puzzle monochrome pour vous en convaincre !
  • Pratiquez souvent !

Les conseils de Heroow.

Même si les bienfaits des puzzles sont nombreux, n’oubliez pas de pratiquer d’autres activités intellectuelles ou sportives. Faire des puzzles, c’est bien, mais pensez également à lire ou à cuisiner. Faîtes aussi du sport et dès que vous en avez l’occasion, prenez le temps de découvrir de nouveaux horizons. En un mot, détendez-vous.

Ne laissez jamais un jeune enfant seul avec des pièces de puzzle. Le risque d’ingestion n’est pas à écarter et le risque d’étouffement bien réel.

Jack a dit : choisissez votre puzzle parmi notre sélection. Il y en a pour tous les âges et tous les goûts. Adaptez les niveaux de difficulté aux différents joueurs et surtout amusez-vous. N’oubliez pas de commander un tapis de puzzle, ainsi qu’un trieur de pièces si vous faîtes gros puzzle. Et si vous souhaitez exposer vos œuvres, achetez la colle spéciale pour puzzle de Ravensburger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *