Hamac et relaxation font bon ménage

Le hamac est une promesse de détente absolue. En effet, il suffit de l’accrocher entre deux arbres pour une sieste ou une pose lecture après un bon barbecue, et c’est déjà un peu le paradis. Bercé entre ciel et terre, le bruissement de la fontaine solaire flottante pour remplacer le bruit des vagues, il n’en faut pas plus. Un cocon protecteur et confortable, voilà en résumé, ce qu’est un hamac. Vous êtes tenté par un peu de farniente ou par quelques moments de détente ?

Voici quelques conseils pour choisir votre hamac.

Choisir un hamac en toile coton ou en filet ?

Ces deux hamacs ont certes un style un peu différent, mais ils sont néanmoins tous les deux très confortables. Le choix n’est ici en réalité, qu’une question de goût.

Le hamac en toile

La toile pleine est très solide et résistante aux déchirures et aux intempéries (pluie, soleil). Elle peut être en coton pur, en coton mélangé ou quelquefois en nylon. Opter pour un modèle en toile permet un grand choix de coloris et d’imprimés. Le tissu pourra être uni, multicolore, rayé ou présenter une multitude de motifs : fleurs, palmiers, flamands roses et autres.

Le filet

Le hamac en filet, en corde ou en macramé, offre une atmosphère plus romantique. Les couleurs sont douces (écru, marron, ficelle, beige, gris) et ses franges parfois garnies de perles en bois. Sa structure très aérée laisse passer l’air sans obstacle. Certains diront que le filet laisse des marques. Pour éviter cet inconvénient à ceux que cela pour gêner, il suffit d’y glisser une couverture ou un plaid en coton et un coussin.

Les points à vérifier lorsqu’on choisit un hamac

Un hamac peut s’apprécier seul lorsqu’il est simple, ou à deux s’il est double ou biplace. Dans tous les cas, pensez à vérifier quelques points importants avant votre commande afin de l’utiliser en toute sécurité.

La charge maximale

Vérifiez tout d’abord la charge maximale autorisée. Et attention, pas de triche au risque de faire ployer les arbres du jardin, d’avoir les fesses plaquées au sol, voire de déchirer la toile. Et cela est d’autant plus important qu’il s’agît d’un hamac double.

Le système de fixation

Contrôlez ensuite le kit de fixation. Qu’il s’agisse d’un système d’accroche avec crochets entre deux points (arbres, extrémités d’une structure pour hamac, etc.) ou d’une fixation scellée au mur, soyez vigilant.

La place disponible

Tenez compte de la place dont vous disposez. Car un hamac à structure prévu pour l’intérieur peut être assez encombrant. Prenez bien les mesures et prévoyez un espace de circulation autour de votre futur cocon.

Un hamac à suspendre ou à support ?

Pour votre confort, le résultat sera le même. Chacun offre des avantages et des inconvénients et peut être utilisé en intérieur ou en plein air. Il faut simplement bien définir son usage et son emplacement avant toute commande.

Le hamac suspendu

Le hamac à suspendre sera plus particulièrement destiné à l’extérieur. Sous réserve de trouver 2 arbres. Choisissez-le suffisamment large pour être à l’aise. On peut néanmoins l’installer à l’intérieur en étant fixé entre deux murs ou accroché à une poutre, par exemple. Vérifier bien sûr la solidité du point d’accroche. S’il n’est vraiment pas possible d’installer un hamac suspendu en intérieur, orientez-vous alors plutôt vers un hamac à structure.

Le hamac sur pied

Le hamac à support peut lui aussi, trouver sa place dehors comme dedans. Un support en bois donne un style unique à votre intérieur. En extérieur, il est vraiment très pratique si vous n’avez pas d’arbre, ou du moins pas assez, ou encore pas assez résistants. Le support hamac peut être en acier ou en bois, fixe ou démontable. En optant pour un hamac à support, vous pouvez ainsi en profiter toute l’année. L’été sur la terrasse ou au jardin, l’hiver dans le salon ou sur la mezzanine.

Un lit suspendu en couchage d’appoint

Un hamac peut être utile lorsqu’un ami reste pour dormir. En effet, il peut servir de lit d’appoint. Sympa et original, et surtout très confortable. Vous pouvez bien sûr l’utiliser pour la relaxation après un bon repas. Preuve de son grand confort, vous y trouverez souvent votre compagnon à quatre pattes confortablement installé en train de se relaxer.

Le hamac tout terrain

Le hamac tout-terrain est fabriqué en nylon résistant, façon toile de parachute. Il est très léger et se plie très facilement. Peu encombrant, vous pouvez ainsi le transporter sans problème. Glissez-le simplement dans votre sac à dos et profitez pleinement de votre séjour en camping ou d’une nuit à la belle étoile lors d’une randonnée. Ce modèle dispose d’un accessoire très utile pour vous offrir des nuits paisibles en extérieur : une moustiquaire. Il se transforme ainsi en une véritable tente suspendue.

Un kit complet pour le transport

Ce type de hamac de voyage est livré la plupart du temps dans son sac de transport. Il est fourni avec des sangles spéciales qui permettent de l’accrocher pratiquement n’importe où. Des mousquetons en fer font également partie du package.

Néanmoins, rien ne vous empêche de l’utiliser au fond du jardin pour y dresser le bivouac et jouer les baroudeurs.

Ma tenue spéciale hamac

Pour jouer le parfait vacancier, même au fond du jardin, une tenue adéquate est de rigueur. Pour moi, ce sera un bermuda, une chemisette, une paire de sandales ou d’espadrilles et mon chapeau de paille préféré, un trilby. Comme on est sympa, on vous laisse le choix des couleurs.

Voilà, c’est parti pour une bonne sieste. Ou pour un peu de lecture.

Le hamac pourvoyeur de sommeil

Vous l’avez sans doute déjà remarqué, on s’endort assez vite dans un hamac. On s’y installe pour se prélasser, et en un rien de temps, nous voilà dans les bras de Morphée. Car comme pour les bébés, le bercement est propice à l’endormissement. Le sommeil est plus profond et de meilleure qualité. Alors, laissez-vous aller, lâcher prise et…chut !

Le saviez-vous ?

Normalement, on ne se couche pas en longueur, mais dans la diagonale ou dans la largeur du hamac, à la manière des Caribéens. Eh oui, utiliser un hamac, c’est tout un art.

Jack a dit.

Avoir un hamac dans son jardin, c’est finalement déjà être un peu en vacances. À suspendre entre deux arbres ou sur une structure ou à fixer au mur, il invite à la détente. Il existe également un modèle de hamac chaise (ou chaise suspendue) moins encombrant, mais d’un grand confort. Il peut néanmoins remplacer un fauteuil de jardin et s’installer aussi en intérieur. Laissez-vous guider et choisissez votre modèle pour un moment de détente unique. À vous les siestes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *