Chaussures de randonnée au repos

Vous souhaitez débuter la randonnée afin de vous échapper d’un milieu urbain qui vous étouffe ? C’est une excellente idée. En effet, la randonnée est une activité agréable qui se pratique presque partout et en toute saison. Elle satisfait notre besoin de grands espaces, de liberté, d’évasion et de nature, parfois juste à côté de chez nous. Si elle est parfois assez physique, elle est néanmoins à la portée de tous. Facile, me direz-vous, il suffit de marcher. Certes, mais encore faut-il avoir la bonne paire de chaussures de randonnée.

Voici comment bien les choisir.

Des chaussures de randonnée pour quel contexte ?

La randonnée se pratique d’abord avec les pieds, et vous le savez, ils ne réagissent pas de la même manière suivant le type de marche que vous leur imposez. Choisissez votre paire de chaussures de rando en fonction de votre type d’activité. Comme vous débutez, nous n’avons sélectionné que deux types de randonnées.

Chaussures de randonnée pour petite balade en terrain peu accidenté.

Chaussures de randonnée et sac à dos

Pour ce type de micro randonnée en terrain peu accidenté, optez pour un modèle confortable, souple et léger. Il vous offrira une bonne respirabilité (en évacuant la transpiration). Une chaussure basse ou mid (mi-montante), conviendra alors parfaitement.

La randonnée en montagne

Pour ce type de terrain un peu plus accidenté, préférez un modèle mid ou à tige haute. Vous bénéficierez ainsi d’un bon maintien pour votre pied et votre cheville. Optez pour une semelle offrant une bonne accroche et un confort important. Vos pieds vous remercieront après votre journée de marche.

Des chaussures de randonnée plus techniques

Si vos premières expériences vous ont emballées, vous aurez peut-être envie de vous lancer dans la randonnée de haute-montage, le trekking, la traversée du désert ou le trail. Il vous faudra alors investir dans d’autres types de chaussures, encore plus techniques.

La structure de vos chaussures de randonnée

Les chaussures de randonnée, même pour randonneurs débutants, sont des chaussures assez techniques. Adhérence, amorti et maintien sont des éléments à prendre en compte. Mais pas uniquement.

Quelle semelle choisir pour débuter ?

La base d’une chaussure de randonnée, c’est sa semelle. Si vous êtes débutant ou marcheur occasionnel en terrain facile, préférez plutôt une semelle large à gomme tendre, plus confortable. La chaussure sera plus souple et il vous sera plus facile de dérouler le pied. Plus le terrain offre de difficulté, plus la gomme sera dure et la semelle étroite, afin d’offrir plus de précision sur les terrains délicats, accidentés ou à dénivelés.

Le crantage, pas si anodin

Le crantage est lui aussi un élément à prendre en compte. Il vous renseigne sur l’adhérence de la chaussure ainsi que sur sa capacité d’accroche au sol. Car l’adhérence et l’accroche sont deux choses différentes. Un crantage peu profond et des sillons larges permettent une meilleure adhérence sur terrain dur (pierre, roche), alors qu’un crantage profond augmente l’accroche sur les sols mous ou boueux, par exemple.

L’importance de la semelle intermédiaire

La semelle intermédiaire assure l’amorti de la chaussure de marche. Elle absorbe les chocs et permet ainsi de réduire la fatigue. Par ailleurs, elle assure la stabilité latérale de la chaussure en la rendant plus rigide. Son efficacité dépend de son épaisseur, mais également de sa composition. Les semelles injectées garantissent un bon amorti, mais ont le défaut d’être lourdes alors que les semelles dites microporeuses, plus techniques, sont elles bien plus légères. Seul bémol pour ces dernières, leur durée de vie assez courte.

La hauteur de tige pour les chaussures de marche

IL existe trois hauteurs de tiges pour les chaussures de randonnée. Pour faire simple, plus la tige est haute, meilleur est le maintien. En résumé, une chaussure basse n’apporte aucun maintien de la cheville, une tige mid sera, elle, un peu plus efficace alors que la tige haute protège l’ensemble du pied. On peut donc dire que la hauteur de tige doit augmenter avec la difficulté et la technicité du terrain. Vous éviterez ainsi les entorses.

Quelle matière choisir pour vos chaussures de randonnée ?

Pour vos chaussures de randonnée vous aurez le choix entre cuir, suède, nubuck ou mesh synthétique. Tout dépend du type de chaussures souhaitées. Souples et légères ou rigides et robustes, par exemple.

Les chaussures de marche en cuir

Le cuir est une matière assez rigide, résistante, imperméable et durable. Par contre, il est tout de même assez lourd.

Le cuir suédé et le nubuck

Ils sont plus fins que le cuir plein. Ils sont donc plus souples, très respirants et surtout plus légers. Revers de la médaille, leur durée de vie est plus courte.

Le mesh synthétique

Cette matière permet d’obtenir une chaussure à la fois souple, respirante et très légère. Son défaut est d’être plus fragile que les autres chaussures et de ne pas être imperméable, ce qui peut être très désagréable en temps de pluie.

Le pare-pierres

Cet élément est plus important qu’il n’y paraît, surtout lorsque vous randonnez en zone rocheuse. En réalité, il assure deux fonctions. D’abord la protection de vos orteils contre les cailloux, et ensuite celle de votre chaussure.

Le laçage

Le laçage d’une chaussure doit permettre un bon maintient de votre pied, mais sans le comprimer. Il doit également permettre d’ouvrir largement votre chaussure afin d’y glisser facilement votre pied. Choisissez des œillets métalliques résistants, car ils offrent un excellent glissement du lacet. Les œillets en tissus sont eux, à éviter, car ils ne durent pas très longtemps. Optez également pour des chaussures à crochets auto-bloquants. Ils permettent, en effet, de bloquer les lacets à mi-hauteur de la chaussure pour plus de confort.

Les sandales de randonnées

Les sandales de randonnées ou sandales de marche, peuvent être une bonne alternative pour de petites balades en terrain non accidenté et par beau temps, car elles sont très confortables. Par contre, elles ne remplacent en aucun cas des chaussures de randonnées lorsque le terrain devient plus compliqué. En effet, elles ne protègent ni la cheville, ni les doigts de pied du randonneur.

Équipez-vous et soyez prudent !

Même pour une petite balade, ne partez pas sans un minimum d’équipement. N’oubliez pas de glisser dans votre sac à dos une gourde isotherme pour avoir de l’eau fraîche en permanence et quelques barres de céréales. Équipez-vous également d’un chapeau ou d’une casquette, de lunettes de soleil et de crème solaire. Un bermuda et une chemise légère en lin vous garderont au frais durant votre randonnée. Glissez une veste en laine ou un hoodie dans votre sac et prévoyez une cape de pluie au cas où. Bien entendu, ne partez pas seul, prévenez de votre départ et vérifiez que votre téléphone est bien chargé.

Le saviez-vous ?

Un pied est composé de 28 os, 27 muscles et 33 niveaux d’articulation et chaque pied est unique !

🤔 Faut-il prévoir une semelle avec soutien plantaire dans les chaussures de randonnée ?

Un mauvais soutien plantaire peut être à l’origine d’inconfort. Dans ce cas, il sera alors nécessaire d’acheter des semelles adaptées (voûte plantaire). Vous pouvez également vous offrir des semelles antibactériennes ou désodorisantes.

🥾 Pourquoi les chaussures de randonnée nous font des ampoules ?

Lorsque vous marchez, votre pied est enfermé dans la chaussure. Il a chaud et transpire. À la longue, le frottement va finir par amollir la peau et créer une ampoule. C’est pourquoi il est important d’opter pour des chaussures de randonnée qui vous offrent un bon maintien du pied.

Jack a dit.

La randonnée est une excellente activité qui permet de nous évader au milieu de la nature. Mais pour que cela reste un plaisir, il faut donc bien choisir ses chaussures de marche et ses accessoires. Profitez de notre sélection parmi de grandes marques (Salomon, Merrell, Colombia et autres) et offrez vous également des chaussettes anti-ampoules ainsi que des bâtons de marche, parfois bien utiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *